Nos champions nationaux & le confinement [...] Partie 1

A situation exceptionnelle en France et dans le monde entier, nous avons voulu aller à la rencontre de celles et ceux qui portent haut et fièrement les couleurs de la France au travers des compétitions nationales et internationales, mais aussi sur les scènes de spectacles.


Comment gèrent-ils le confinement et le prolongement de leur art?

Nous nous sommes entretenus avec 8 champions & artistes Français: Autant de réponses que de portraits différents.

Dans cette première partie, entrez dans les univers singuliers et confinés de Virginie Farrugia, Audrey Lebrun, Claire Francisci & Marion Crampe

...

*Tous les propos recueillis ont été retranscrits en l'état.

Virginie Farrugia de Flash Pole Dance





Instagram: @studio_flashpoledance

Facebook: Flash Pole Dance

Mail: flashpoledance@free.fr

Site Web: www.flashpoledance.com






Titres:

Championne interrégional de Pole Dance Sud 2018: Catégorie Duo

Championne de France de Pole Dance 2018: Catégorie Duo


-Bonjour Virginie,

Comment est ton moral?

Les premiers jours ont été difficiles, comme si le ciel m'était tombé sur la tête.

J'avais déjà pris des mesures pour limiter le nombre d'élèves à 1 par pole dans mes cours et éventuellement de dispenser uniquement des cours privés mais la sentence est tombée: fermeture de tous nos studios.

J'ai mis plusieurs jours à reprendre un état d'esprit positif. Je me fixe chaque jour des objectifs pour maintenir ma motivation.


-A quoi occupes-tu ton temps?

Il a déjà fallu réorganiser notre quotidien avec mon mari et mes enfants. 

L'occasion de ranger, faire du tri, prendre son temps mais surtout continuer à garder un rythme lorsqu'il n'y a plus aucune obligation.

J'avais également plusieurs projets professionnels en cours que je n'avais pas le temps d'aboutir. C'est également le moment de participer à des cours donnés par d'autres professeurs de Pole ou de contorsion, je profite donc de leurs cours en live. Mon corps n'étant plus autant sollicité physiquement, cela me permet d'aller travailler plus loin dans ma souplesse. Le travail sur la pole est plus difficile.

J'ai du temps pour m'entraîner mais la première semaine, il a été difficile de trouver la force et la motivation.

C'est là que l'on se rend compte du pouvoir du mental et du lien avec le physique.


-Quelles pratiques sportives peux-tu encore mettre en place sur ton lieu de confinement?

J'ai la chance d'avoir mon studio chez moi. Il me suffit de traverser mon jardin pour m'y rendre, je n'ai même pas besoin d'autorisation de sorties.

Je peux donc continuer à m'entraîner.

J'ai aussi une petite salle de musculation sur place, j'essaie donc de maintenir un minimum d'entraînement.

Quotidiennement, je travaille ma souplesse et je maintien au moins 4 à 5 trainings pole ou musculation par semaine.


-Donnes-tu des cours en ligne?

Si oui, lesquels et par quels biais?

Jusqu'à présent, j'ai proposé des cours en live.

Cela me permets de garder le lien avec mes élèves et la communauté. C'est assez difficile à distance, l'interaction est différente.

Il s'agit essentiellement de cours de renforcement musculaire et de souplesse, beaucoup de mes élèves n'ayant pas de pole à disposition. Je propose des cours en direct sur les réseaux sociaux.

Ils sont donc ouverts à tous et gratuits.


-Comment envisages-tu la reprise après le confinement?

Calmement et sans précipitation mais avec beaucoup de bonheur.

J'ai vraiment hâte de reprendre les trainings avec ma partenaire et de retrouver mes élèves


-T’es tu déjà fixée des objectifs sportifs ou artistiques à la sortie du confinement?

Je préparais plusieurs compétitions avec ma partenaire.

La plus proche étant celle du 25 mai à Mireval: "Européen Pole With Me".

Nous devions également participer à la compétition "Pole Sport" à Marseille en Juillet prochain et attendions les dates pour la sélection régionale pour les Championnats de France.

Cela reste donc d'actualité même si certaines dates risquent d'être décalées.


-Qu’aimerais tu mettre en place ou créer de toi et pour la communauté pendant le confinement?

Une nouvelle fois, j'ai pu constater la solidarité qu'il y a autour de notre discipline.

Très vite un groupe s'est créé "Save Your Pole Studio" sur Facebook, permettant de soutenir tous les studios de France.

Je participe à cet échange en proposant moi-même des cours gratuits.

J'essaie donc de partager également mon enseignement et un état d'esprit positif car le sport, c'est aussi ça.


-As-tu un message à faire passer?

Nous nous plaignons toujours au quotidien de n'avoir jamais le temps et pourtant:

Profitons de cette pause imposée pour porter notre regard sur les vraies valeurs.

"Avoir du temps c'est posséder le bien le plus précieux pour celui qui aspire à de grandes choses. "Plutarque

Merci Virginie!

Crédit Photo: VP Photographie by Patrice Farrugia


Audrey Lebrun de Pole & Motion








Instagram: @pole_et_motion

Facebook: Pole et Motion

Mail: contact@pole-et-motion.fr

Site Web: www.pole-et-motion.fr










Crédit Photo: Eric Bromme


-Bonjour Audrey,

Comment est ton moral?

Mon moral est au beau fixe, comme la météo pendant ce confinement.

Depuis la création du studio, je suis chez moi seulement pour dormir, prendre ma douche et partir. 

Ce temps libre, à rester chez moi est un cadeau. 


-A quoi occupes-tu ton temps?

Je regarde des séries.

Je rattrape mon retard sur ma compta et autres tâches administratives. 

Je m'entraîne et donne des cours en ligne. 

J'appelle des proches. 

Je profite de mon chat. 


-Quelles pratiques sportives peux-tu encore mettre en place sur ton lieu de confinement?

J'ai une barre chez moi, donc je peux pratiquer un peu, même si je n'ai pas beaucoup de hauteur ou d'espace, ça me permet de travailler différemment. 

Je vais pouvoir également me mettre plus sérieusement au stretch que j'avoue beaucoup délaisser. 


-Donnes-tu des cours en ligne?

Si oui, lesquels et par quels biais?

Je donne des cours en ligne.

J'ai décidé de proposer des cours en ligne, gratuits pour les élèves du studio.

Et avec une participation de 5€ pour les non adhérents. 

Les élèves doivent s'inscrire sur l'application FITOGRAM. Et ils reçoivent ensuite un lien Skype par mail 15 min avant le début du cours. 


-Comment envisages-tu la reprise après le confinement?

Je l'envisage sereinement. 

Je pense que l'on sera tous contents de retrouver le studio et de reprendre en douceur. 

Je pense même à garder le principe de cours en ligne. Je verrai bien... 


-T’es tu déjà fixée des objectifs sportifs ou artistiques à la sortie du confinement?

Si je suis sérieuse pendant ce confinement et que j'en profite pour améliorer ma souplesse, j'espère à la sortie pouvoir créer une chorée complète qui me fasse vibrer et pourquoi pas envisager une prochaine compétition. Mais je n'ai pour le moment pas trouvé de musique qui colle à ce que je veux. 

La priorité reste mon studio, et pouvoir proposer le meilleur aux élèves, pour qu'ensuite celles et ceux qui le souhaitent commencent ou continuent les compétitions. 

J'ai déjà un bon petit groupe qui se forme.

J'espère qu'ils se maintiendront en forme pendant le confinement pour ne pas trop perdre ce qu'ils ont acquis.


-Qu’aimerais tu mettre en place ou créer de toi et pour la communauté pendant le confinement?

Pour moi: j'aimerai améliorer mon organisation en amont pour ne pas être dans "le jus" à la reprise. 

J'aimerai que tout se gère bien pour pouvoir proposer un nouveau planning aux élèves. Des stages intensifs et dynamiser la reprise. 

Pour la communauté: je pense faire des directs sur Instagram pour celles et ceux qui souhaiteraient réussir certains tricks de force. Leur apporter un renfo adapté au trick en question. 

Leur faire comprendre que le temps de confinement ne sert pas à tester des nouveaux trucs, mais plutôt à perfectionner des figures que l'on sait déjà faire et que l'on peut toujours perfectionner. 


-As-tu un message à faire passer?

Je pense que le confinement est une bonne chose.

Nous vivons dans un monde où tout va trop vite, où personne ne prend plus vraiment le temps. 

D'ailleurs même dans ce cas, les tutos, les cours en direct etc ont débarqué très très vite, dès le 1er jour.

C'est bien aussi de ne rien faire, de penser, d'être avec soi. Même si encore une fois avec les réseaux sociaux et les moyens de communication, on trouve encore le moyen de ne pas être seul.

Tout le monde devient d'un coup des athlètes de haut niveau et font tous les cours en ligne de la Terre sans penser que leur corps n'est peut être pas prêt pour tout ça. 


Donc mon message : c'est bien aussi de s'ennuyer, l'ennui permet d'être créatif, de prendre du recul.

Et surtout ne faites pas plus que votre corps est capable de faire. 

Les hôpitaux, et le corps médical ont autre chose à faire que de soigner un.e poleur.euse qui serait tombé.e et blessé.e bêtement. 


Merci Audrey!

Crédit Photo: Audrey Lebrun


Claire Francisci de Pole Spirit Paris







Instagram: @polespiritparis

Facebook: Claire Francisci

Mail: claire@polespiritparis.com

Site Web: www.polespiritparis.com







-Bonjour Claire,

Comment est ton moral?

Mon moral est bon, disons que nous avons beaucoup de chance d’être seulement confinés et pas à l’hôpital dans une situation critique, donc réjouissons-nous!


- A quoi occupes-tu ton temps?

Nous sommes 6 à la maison et 4 ont étés malades à tour de rôle, ça donne beaucoup de travail.

Depuis deux jours seulement nous allons tous bien (ça a un peu duré…) et entre la vie domestique, la gestion des courses et repas pour 6 personnes et l’école à la maison, pas le temps de s’ennuyer.


-Quelles pratiques sportives peux-tu encore mettre en place sur ton lieu de confinement?

J’ai la chance de pouvoir aller au studio car j’habite à côté et je n’ai pas de pole à la maison. J’en ai commandé une qui tarde à arriver, et comme je donne des cours en ligne via Skype, je me déplace encore le temps de la recevoir, d’un confinement à l’autre, sans faire de détour.


-Donnes-tu des cours en ligne?

Si oui, lesquels et par quels biais?

J’ai mis en place ces cours à petit prix car je sais que la situation est difficile pour la plupart, en espérant que ces contributions nous permettent de conserver les locaux de Pole Spirit après cette période.

Les élèves du studio peuvent également utiliser leurs cartes.


C’est à la fois enrichissant de changer ses habitudes et super agréable de pouvoir encore partager sa passion. 

J’en profite pour remercier mes élèves et les autres, car je fais de belles rencontres au-delà du studio et de Paris!

Ces échanges permettent également de garder le lien entre passionnés de pole et, à en croire les nombreux messages que je reçois après les cours, ça fait aussi beaucoup de bien au corps et à l’esprit de ceux qui les suivent.


-Comment envisages-tu la reprise après le confinement?

A la sortie du confinement, je suis certaine que nous aurons amélioré certaines choses.

La souplesse notamment car il y a plus de cours qu’avant.

Nous aurons encore plus envie de nous retrouver!

J’ai bon espoir que cette situation pénible nous donne un regard plus positif sur l’avenir.


-T’es tu déjà fixée des objectifs sportifs ou artistiques à la sortie du confinement?

Après le confinement, j'espère reprendre les cours normalement et finaliser notre gala qui devait avoir lieu en juin, dans un beau théâtre parisien, avec une superbe structure de 4 poles que j’ai fait venir de Russie.

Même si nous devons décaler les dates, je ne baisse pas les bras et je compte sur la communauté pour nous soutenir!


J’ai également de mon côté plusieurs dates de spectacle, notamment le Show Perché et le festival de Cannes, je m’en réjouis déjà!

Il va falloir reprendre l’entrainement des chorégraphies, mais je suis certaine que la fin du confinement nous donnera des ailes!


-As-tu un message à faire passer?

Restons positifs, unis, en espérant que cette période nous permette de relativiser et de voir davantage le bon côté des choses, au quotidien.


Merci Claire!

Crédit Photo: Millie Robson


Marion Crampe, Girone (ESP)




Instagram: @marioncrampe

Facebook: Marion Crampe

Mail: marioncrampe@hotmail.fr

Site Web: www.marioncrampe.com








-Bonjour Marion,

Comment est ton moral?

Très sincèrement ...Calme, emplie d'énergie et d'espoir.

Ça paraîtra irréel à certains... cela dit, c'est le cas. 

On est en lockdown total avec des très grosses amendes ici a Girona, en Espagne depuis 15 jours.

Les gens sont respectueux des règles.

Les chiffres d’aujourd’hui étaient en décroissance


-A quoi occupes-tu ton temps?

Je suis de nature disciplinée (ahahah ce qui me connaissent le confirmeront)!

Ma discipline, comme le dit si bien Marie Agnès Gillot ,c'est la base de ma liberté.

Et dans cette période, elle me garde sereine et saine d'esprit. 

J'ai pris le temps de m'installer dans ma nouvelle routine, d'adapter et de comprendre cette nouvelle "réalité".  J'ai donc instauré une sorte de planning de jour, qui s'adapte bien sur en fonction de l'humeur et des choses qui se présentent.

C'est comme une structure, un tuteur. Je dors et super bien ahahahahah!

Cela faisait longtemps.

Je passe du temps avec mon mari et ma maison.

Je n'ai jamais autant passé de temps dans un même endroit.  Je médite chaque jour (le matin en général). Et j'écris dans mon journal.

Je prends le temps.  Je m’entraîne avec la pole ou pas.

Je sais la chance que j'ai de pouvoir poler à la maison (même si on a plus de salon ahahah).  On écoute beaucoup de concerts offerts par les artistes qu'on adore, sur le web. 

On danse tous les deux.  Je m'échappe tous les 4 ou 5 jours, quelques instants pour faire des courses.  Cela dit je ne me force pas ... à apprendre une langue ou à peindre "parce que c'est le truc". Nan! Je fais ce que j'aime et ce que je ressens.


-Quelles pratiques sportives peux-tu encore mettre en place sur ton lieu de confinement?

J'ai une Lupit stage dans mon salon. 

Je me suspends aux escaliers ahahah! Oui oui! 

Je fais des séances de renfo et de flexibilité. 

Je me repose.


-Donnes-tu des cours en ligne?

Si oui, lesquels et par quels biais?

Oui. Depuis Lundi dernier, je donne des cours privés de pole et flexibilité.

Je dois dire que c'est une chose nouvelle pour moi et j'adore. C'est vraiment intéressant.

C'est une nouvelle perceptive même dans mon enseignement .

Je me rends compte qu'avec un regard plus éloigné de la personne à qui je transmets, j'ai découvert d'autres techniques. Assez fascinant. 


Là aussi j'ai pris mon temps. Je voulais être sûre d'être prête sur tous les points. Je suis heureuse d'avoir sauté le pas. Cela fait parti de l'adaptation. Et je suis honorée que les personnes avec qui j'ai partagé ça, ait réservé leur prochain rendez-vous. 

Je respecte mon temps et mon espace ainsi que celui de David, en organisant un planning adapté.


Pour booker un cours avec moi il suffit simplement de m'envoyer un mail à:

marioncrampe@hotmail.fr


Je transmettrais alors tous les détails . 

Voili.


-Comment envisages-tu la reprise après le confinement?

Je ne me pose pas la question en vérité. Cela durera plus longtemps que ce qui est annoncé. J'en suis convaincue.

Et j'ai mon opinion personnelle sur l'évolution vers une meilleure version de notre manière de vivre et d'être. 

Les choses doivent changer et pour cela, il faut que l'on comprenne TRÈS clairement le message. 

Tout est annulé jusqu’à nouvel ordre. 

Cela ne sera pas facile mais je sais que je m'adapterais.

Je suis intriguée et optimiste pour l'avenir.


-T’es tu déjà fixée des objectifs sportifs ou artistiques à la sortie du confinement?


J'essaie d'être dans le Présent.


-Qu’aimerais tu mettre en place ou créer de toi et pour la communauté pendant le confinement?

Je reste sincère avec ma manière d'être et donc sur les choses que je partage.  J'ai offert un cours en ligne dimanche dernier.

C'était une belle expérience avec mon mari comme assistant. On a passé un super moment.  Cela dit, comme je le dis quand on me demande: "N'oubliez pas vos professeurs!".

Ceux de vos studios. Ceux que vous voyez chaque jour et qui font partis de votre joie quotidienne. 

Il faut trouver un équilibre surtout avec internet et cette vague d'informations.


-As-tu un message à faire passer?

Il peut paraître que je vis un peu "dans le monde des fées" (totalement) mais oui, après tout, si ça me permet de pouvoir rester en paix et de la transmettre en retour. Pourquoi pas!

Maintenant j'observe et j'espère que les choses iront mieux pour tous et pour tout. C'est une expérience globale. 

La vie reprendra son cours normal?... mmm, je veux croire en une évolution. Utopique? Qui sait?!

Prenez soin de vous et vraiment: RESTEZ CHEZ VOUS!

Pour vous, pour les gens que vous aimez. Les autres. Et surtout pour la Terre. Elle prend une grande respiration bien méritée!!!!


Merci Marion!

Crédit Photo: Marion Crampe

192 vues