La poésie au bord des yeux, par Dimitry Roulland ...


Pose libre par Marion Orival ANSEL & Marie Vicino


Qui ne s’est jamais arrêté voir extasié devant un des clichés aériens de Dimitry Roulland? Même sans le savoir, même sans le vouloir! Dimitry Roulland à la capacité rare de faire naître, chez chacun, une palette d’émotions subtiles au travers des œuvres photographiques qu’il dévoile. Par un geste précis et un regard habile, il sait capter toute l’essence cachée de l’âme humaine en un claquement d’objectif. Rencontre avec celui qui, assurément, fait chavirer les cœurs et les sentiments de la communauté aérienne.


Dimitry Roulland


-Bonjour Dimitry, 

Comment te sens-tu?

Très bien merci!

La période de confinement fut agréable à la campagne.

Malgré tout, le travail m’a beaucoup manqué durant cette période sans activité.

Je reprend enfin du service et ça fait du bien!

-Peux-tu nous parler de ton parcours?

Adolescent, je ne savais pas réellement vers quel métier me diriger.

J’ai découvert la photographie durant mon BEP CSS (carrière sanitaire et sociale).

A l’époque, c’était simplement un passe-temps qui me permettait de communiquer mes émotions et chagrins d’adolescent.

Je fus grandement encouragé car cela m’a donné de l’élan pour la suite!


Quelques années plus tard, à mes 20 ans, je décide d’en faire mon métier et de me lancer en auto-entreprise.

Je faisais principalement du portrait à cette époque.

Avec le temps, je me suis spécialisé dans les arts corporels et désormais je travaille principalement avec des danseurs, des gymnastes, des pratiquants de yoga et des artistes de cirque.

Pose de contorsion réalisée par Momo Power

-Comment en es-tu arrivé à la photographie?

J’ai toujours été passionné par les arts visuels.

J’ai commencé par le dessin dès tout petit!

Puis, à mes 13-14 ans, je me suis essayé à la peinture acrylique.

Quelques années plus tard, j’empruntais le petit appareil photo de mes parents, principalement pour communiquer mes tourments adolescents.

C’était le point de départ de cette belle aventure!

Une photo de pole dance du premier shooting de disciplines aériennes réalisé par Dimitry Roulland

Modèle: ChrisS

-Qu’est-ce qui t’inspires le plus?

Globalement, ce sont les travaux des autres photographes et artistes que je suis sur les réseaux.

Je pourrais par exemple citer le travail d’Irving Kwok, qui est à mon goût l’un des meilleurs dans sa discipline.

Dans un autre contexte plus personnel, tous les artistes avec lesquels je travaille m’inspirent beaucoup de par leurs talents.

-A quoi es-tu le plus sensible?

En photographie, ce qui me frappe le plus est l’esthétisme, l’harmonie qui peut se dégager d’une photo.


-Que cherches-tu à mettre en avant lorsque tu photographies un sujet ?

Cela rejoint totalement la question précédente, je cherche avant tout l’esthétisme lorsque je travaille. Je recherche des lignes, des courbes, des symétries, etc.

Cela passe évidemment par la composition mais aussi par les choix de couleurs, que ce soit sur le moment ou lors de la post-production.

Pose de pole dance par Cyd Sailor

-Pourquoi te concentres-tu sur les disciplines aériennes?

Le mouvement dans sa globalité me touche beaucoup, et le fait de pouvoir figer des artistes ou danseurs dans les airs ouvre de nombreuses possibilités.

Cela offre une impression de légèreté, comme si la gravité n’existait plus pendant une fraction de seconde. 

Pose de tissu aérien par Emilie Caillon

-Une fois la séance photo terminée, comment procèdes-tu en post-production?

La première partie du travail se fait sur Lightroom, je trie les photos pour ne garder que les meilleures, généralement un ratio d’1/3 ou d’1/4 sur la totalité des photos prises.

J’applique un léger filtre pour déboucher les ombres et je créé des planches afin que le modèle puisse choisir ses photos préférées.

Je vais ensuite travailler ces dernières sur Photoshop, c’est la seconde et dernière partie de la post-production.

Je procède en plusieurs étapes:

  • nettoyage du décor (enlever potentiellement des éléments dérangeants)

  • lissage de peau

  • travail de la lumière

  • travail des couleurs

  • amélioration de la netteté

Pose de cerceau aérien par Amélie RBL

-Te considères-tu comme un artiste?

Non, je pense tout de même qu’il y a une dimension artistique dans mon travail.

Mais je me considère avant tout comme un photographe.


-Qu’aimerais-tu développer davantage dans ton travail?

Ma fibre commerciale pour pouvoir travailler davantage avec des professionnels dans le futur.

Mais également, encore et toujours, mon travail photographique dans sa globalité.

Je pense qu’il est important de toujours se remettre en question et chercher à évoluer.


-Tu as déjà collaboré avec une célèbre marque 100% française, spécialisée dans le Yoga, peux-tu nous parler de cette expérience?

J’ai effectivement travaillé plusieurs fois avec la marque Chin Mudra qui vend principalement des vêtements et accessoires de yoga.

Nous avons travaillé ensemble une première fois pour mettre en avant une nouvelle collection en 2018.

Depuis, ils continuent de me faire confiance et je travaille quelques fois avec eux tout au long de l’année.

C’est notamment grâce à eux que j’ai pu m’essayer pour la première fois à la photographie de studio!

Je les remercie vivement pour leur confiance.

J’ai eu l’occasion de travailler avec plusieurs modèles lors de ces collaborations comme Gemma Vassallo, Isabel Huenul, Océane Charoy, Samantha Ay et Michael Naja.

Mise à part Michael, je connaissais ces modèles en ayant déjà travaillé avec eux. 

Dimitry Roulland pour Chin Mudra.

Modèles: Michael Naja, Océane Charoy, Gemma Vassallo & Isabel Huenul.

-Quelles sont les prochaines dates auxquelles nous pouvons te rencontrer?

Le plus simple reste de me suivre sur mes différents réseaux, notamment Instagram.

J’indique via celui-ci mes différents déplacements.

Je serai par exemple à Paris du 29 juillet au 4 août prochain, et me déplace possiblement partout en France tout au long de l’année.

Pour suivre le travail de Dimitry Roulland:

Site Web: www.dr-photographies.com

Instagram: @dimitryroulland

Merci Dimitry pour le soin & le temps.

Nous te souhaitons une belle continuation dans tes projets!


Les Nouvelles Aériennes.

0 vue